Titre

A la une Economie France Informatique International Loisirs Médias Sciences Société Sport



Liberation - Livres

Le polar du samedi : L'Eté circulaire
tag:next.liberation.fr,2018-06-20:/1667841
-----------------------------------------------------
Lolita : c’est pas sa faute à elle ?
Tous les samedis, «Libération» part à la rencontre de grands tordus de la littérature. Cette semaine, exploration de la personnalité - scandaleuse ? - de la célèbre allumeuse du roman de Vladimir Nabokov.
-----------------------------------------------------
Klow, nid d’espions
Visitée par Tintin dans «le Sceptre d’Ottokar», la capitale de la Syldavie est un repaire de traîtres et d’assassins.
-----------------------------------------------------
Néo-Tokyo, cité chaos
Hantée par les catastrophes, la mégapole du manga «Akira» convulse avant l’apocalypse.
-----------------------------------------------------
Interroger la torture pour mettre fin au supplice
Au-delà de l’enjeu moral, Shane O’Mara fait de la torture un objet scientifique. Et démontre l’inefficacité de ces violences.
-----------------------------------------------------
Joseph Kessel, l’écriture de l’aventure
En Palestine, en Sibérie ou en France, l’écrivain était un témoin attentif des événements qui l’entouraient. Ses enquêtes journalistiques, chroniques vivantes du XXe siècle, sont rééditées en quatre volumes.
-----------------------------------------------------
A la Renaissance italienne, des femmes de tête décapitées
Une enquête historique sur des «cold cases» dans l’Italie des XIVe et XVe siècles éclaire les dessous politiques de trois condamnations à mort d’épouses adultères.
-----------------------------------------------------
Smallville, la bannière étalée
La ville natale de Superman incarne une Amérique rurale mythifiée, où règne le goût de l’effort.
-----------------------------------------------------
Sherlock Holmes, la folie du détail
Tous les samedis, «Libération» part à la rencontre de grands tordus de la littérature. Cette semaine, immersion dans le cerveau du plus célèbre détective de l’histoire littéraire, cocaïnomane nostalgique et maniaque.
-----------------------------------------------------
«Nous habitions toutes les deux dans une cité»
Chaque week-end, les premières pages d'un roman de la rentrée
-----------------------------------------------------
Gotham en peine, Batman en piste
Excursions imaginaires dans l’univers des bandes dessinées. Ce week-end, la chauve-souris broie du noir et des malfrats dans le temple de la criminalité.
-----------------------------------------------------
Le polar du samedi : «Je suis Pilgrim»
tag:next.liberation.fr,2018-26-13:/1666368
-----------------------------------------------------
Emil Ferris, créature créatrice
Dans «Moi, ce que j’aime, c’est les monstres», la dessinatrice raconte l’histoire de Karen, enfant anxieuse qui vit dans le Chicago des années 60 et s’invente un monde foisonnant de mystères. Un ouvrage au souffle romanesque exceptionnel, remarquable tant sur la forme que sur le fond. A découvrir chaque jour dans «Libé».
-----------------------------------------------------
Art Spiegelman «Chez Emil Ferris, mots et images restent toujours dans l’échange»
L'auteur de "Maus" fut l'un des premiers à vanter les mérites de "Moi, ce que je préfère, c'est les monstres" que Libé prépublie cet été. On lui a demandé se qui distinguait son auteure, Emil Ferris.
-----------------------------------------------------
«Destins»: Et à la fin, c’est le plus riche qui l’emporte
tag:next.liberation.fr,2018-26-13:/1666347
-----------------------------------------------------
Il est temps de grandir, Léon
Chaque vendredi, «Libération» fait le point sur l’actualité du livre jeunesse. Dernier roman avant les vacances, «Mentir aux étoiles» raconte l’histoire d’un garçon pas comme les autres.
-----------------------------------------------------
Mario Rigoni Stern, neiges de sang
«Le Courage de dire non» rassemble plusieurs entretiens donnés par l’écrivain pacifiste mort en 2008 et connu pour son récit autobiographique sur l’infernale retraite italienne de Russie en 1943.
-----------------------------------------------------
«Fraîcheur de l’herbe», les temps sont verdure
Nostalgique des émotions suscitées par ses odeurs et ses messages sensoriels, l’historien Alain Corbin consacre un ouvrage à «cette composante essentielle du regret».
-----------------------------------------------------
Psychanalyse : un «héritage politique» endormi sur le divan
La discipline, qui considérait à la fois l’individu et le monde qui l’entoure à sa naissance, est aujourd’hui dépolitisée, regrette Florent Gabarron-Garcia, qui remet en avant dans son ouvrage les multiples débats de l’époque.
-----------------------------------------------------
Jakobson et Lévi-Strauss, lettres et les géants
Les quarante années de correspondance entre le linguiste et l’anthropologue éclairent la naissance du structuralisme et témoigne d’une amitié parfois conflictuelle entre les deux intellectuels.
-----------------------------------------------------