Titre

A la une Economie France Informatique International Loisirs Médias Sciences Société Sport



Flux de données - RTL Net

Flux de données - RTL Net

Flux de données - RTL Net
Le journal de 18h : un enfant décède à Avoriaz après avoir chuté d'une falaise
Le journal de 18h : un enfant décède à Avoriaz après avoir chuté d'une falaise

C'est un drame terrible en pleines vacances scolaires et qui endeuille une famille originaire de Saint-Étienne. Deux frères de 10 et 12 ans sont tombés d'une falaise à Avoriaz (Haute-Savoie) samedi 24 février. Le cadet, miraculeusement, s'en sort avec quelques blessures mais l'aîné est décédé. Leur père les avait laissés un peu plus tôt pour attendre leur petite sœur. 

Cet accident dramatique est arrivé alors que la famille terminait ses vacances à la montagne. A priori, le père skiait avec les deux garçons et leur petite sœur de six ans. Comme elle ralentissait le groupe, il aurait autorisé les deux plus grands à skier un peu plus librement pour cette dernière journée de vacances. Il leur aurait confié un téléphone portable pour qu'ils puissent appeler en cas de problème, mais en milieu d'après-midi les garçons se sont éloignés de plus en plus de la station. Ils ont alors tenté de revenir mais se sont perdus et ont pris de mauvaises décisions avant de se retrouver en plein milieu d'une foret.

"Ils ont décidé de quitter leurs skis et de rentrer dans une forêt particulièrement hostile avec un dénivelé particulièrement fort. Malheureusement, ces 200 mètres de sapin denses débouchent sur une falaise et les deux enfants ont chuté à ce moment-là. La falaise, on ne la voit pas, les arbres vont jusqu'au bout. Et là, probablement, le premier enfant a chuté et le deuxième a voulu lui venir en aide, ce qui a valu une deuxième chute", explique Michaël Ruysschaert, directeur de l'office de tourisme d'Avoriaz.

Les deux enfants ont fait une chute de 150 mètres. Le cadet est un miraculé, il se trouve dans un hôpital lyonnais, où il a été placé en observation.

À écouter également dans ce journal :

- Un sans-abri de 35 ans a été retrouvé sans vie à Valence, sans doute victime du froid. Les sans-abri sont en première ligne du froid intense qui touche la France. 

Gérard Collomb a révélé que deux projets d'attentat avaient été déjoué en France depuis le début de l'année. 

Stéphane Travert était l'invité du Grand Jury. Il a évoqué le sort réservé au glyphosate, autorisé pour encore 5 ans par l'Union européenne. La France veut aller plus vite et l'interdire d'ici trois ans

- Marine Le Pen qualifie de "honteux" les tweets racistes contre la jeune fille choisie pour incarner Jeanne d'Arc.

Les vélos Gobee.bike quittent l'Hexagone. En quatre mois, plus d'un millier de deux roues ont été volés ou privatisés. 3.400 ont été endommagés. 

- La trêve en Syrie n'est pas respectée, le régime syrien a continué de bombarder la Ghouta orientale ce dimanche 25 février. 

- Un jeune chanteur sud-coréen de 11 ans aura été un des temps forts de la cérémonie de clôture des JO de PyeongChang.

- Il n'y aura pas de supporters marseillais au Parc des Princes ce dimanche 25 février.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Tout ce qu'il faut savoir sur le Galaxy S9 officialisé par Samsung

Finalement, le Galaxy S9 ne défie plus Apple sur le terrain des smartphones à plus de 1.000 euros. Le constructeur sud-coréen a présenté dimanche 25 février à Barcelone la dernière génération de sa gamme Galaxy. Officialisés à la veille de l'ouverture au public du salon catalan, lundi, le Galaxy S9 (5,8 pouces) et sa déclinaison grand format, le Galaxy S9+ (6,2 pouces), sont disponibles en précommande dès le 25 février au prix de 859 et 959 euros en version 64 Go. Seule la version 256 Go du Galaxy S9+ dépasse la barre symbolique du millier d'euros. Ils sont proposés dans quatre coloris "Lilac purple", "Midnight black", "Titanium Grey" et "Coral Blue". Les livraisons et les ventes en boutique débuteront le 15 mars. 

Un objectif inédit capable de changer d'ouverture

Samsung s'appuie sur quelques fonctionnalités pour reprendre la main sur le terrain de l'innovation. Comme le suggérait le slogan de l'invitation adressée à la presse ("Réinventer la caméra"), le dernier produit de la marque sud-coréenne met particulièrement l'accent sur l'expérience photo. Pour la première fois dans l'industrie, un smartphone bénéficie d'un objectif à ouverture variable. Cela signifie qu'il est capable de jongler entre une grande ouverture f/1,5 et une petite ouverture f/2,4 en fonction des conditions d'exposition pour augmenter la profondeur de champ en haute lumière et les détails en basse lumière. 

Le capteur principal 12 Mpx est capable de prendre en compte plusieurs degrés de luminosité pour améliorer les détails dans les zones sombres et les zones claires des photos. Il peut filmer en 4K et capturer des super ralentis à 960 images par seconde en Full HD (contre 240 images par seconde pour l'iPhone X). Une fonction permet de choisir le moment précis où appliquer le ralentissement. Le capteur frontal bénéficie d'une ouverture à f/1,7 et d'un scanner d'iris. La version 6,2 pouces profite d'une deuxième caméra arrière à ouverture fixe.

Un design très proche du Galaxy S8

Comme Apple, Samsung n'est pas parvenu à maintenir le suspense sur les principales caractéristiques de ses derniers joyaux. Le Galaxy S9 est équipé d'un écran OLED de 5,8 pouces à la définition Quad HD+ (3200 x 1800 pixels) qui reprend le design bord à bord immersif de son prédécesseur. Le seul changement notable sur le plan du design concerne le lecteur d'empreintes digitales, désormais placé au centre de la face arrière pour ne plus être confondu avec le capteur photo. Samsung met à profit le rachat d'AKG pour introduire un double haut-parleurs stéréo et annonce un gain de puissance sonore de 40% par rapport au S8.

Comme prévu, le Galaxy S9 bénéficie en Europe du très puissant processeur Exynos 9810, gravé en 10 nm et équipé de 8 cœurs associées à 4 Go de Ram (6 Go pour le S9+) et 64 Go de mémoire. Cette puissance est notamment utilisée pour améliorer la sécurité de l'appareil à travers des dispositifs d'authentification biométrique (scanner d'iris et capteur d'empreintes digitales) plus sûrs et plus réactifs. Même si, contrairement au système Face ID d'Apple, Samsung ne revendique pas encore une dimension sécurisée pour sa technologie reconnaissance faciale.

Des emojis en réalité augmentée

Cette puissance de feu permet aussi à Samsung de proposer des emojis animés en réalité augmentée. Comme le laissait présager l'un des trois teasers publiés par la marque en amont du lancement, le Galaxy S9 permet de scanner son visage pour créer un avatar en trois dimensions à son image. Ce dernier pourra ensuite exprimer 18 émotions sous la forme de GIF animés dans des applications de messagerie. Une fonctionnalité à mi-chemin entre les Animojis d'Apple (qui utilisent pour leur part une caméra 3D) et le système proposé par Sony avec le Xperia XZ1.

Le Galaxy S9 est proposé avec Android Oreo 8.0 et la surcouche Samsung Experience 9.0. Un port double SIM est proposé pour la première fois sur un Galaxy S afin d'utiliser deux numéros de téléphone sur un même appareil : un personnel et un professionnel ou une carte SIM étrangère lors d'un séjour par exemple. Sur le plan de l'autonomie, le S9 conserve une batterie de 3.000 mAh. Le S9+ embarque une batterie de 3.500 mAh. Les deux modèles sont compatibles charge rapide et certifiés IP68, c'est à dire qu'ils résistent à l'eau et à la poussière.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Yvelines : un homme en garde à vue après avoir tenté de tuer sa compagne

Le pire a été évité, ce dimanche 25 février. Alors qu'ils sortaient d'une boîte de nuit, un jeune homme a tenté de tuer sa compagne à plusieurs reprises. Il était aux alentours de 5 heures du matin lorsque le couple est sorti d'un établissement de nuit de Rambouillet (Yvelines), raconte Le Parisien. Très éméché, l'homme de 26 ans a exigé de sa compagne de 20 ans qu'elle lui donne les clefs du véhicule. Elle a fini par céder et accéder à sa demande, avant de se mettre en route.


L'homme, roulant à vive allure, a d'abord invectivé sa compagne en la menaçant de mort. La voiture du couple s'est ensuite perdue dans les rues de Rambouillet, où la jeune femme a finalement réussi à s'extraire du véhicule. Elle a pris la fuite et prévenu la police. Son compagnon l'a alors prise en chasse et tenté de l'écraser.

La jeune femme est parvenue à se cacher mais l'homme l'a malgré tout retrouvée et a essayé de l'étrangler. Feignant de s'évanouir, poursuit le quotidien, le jeune homme l'a lâchée et elle lui a échappé une nouvelle fois. De nouveau derrière le volant, l'homme a tenté de l'écraser de nouveau, avant que la police n'intervienne et interpelle l'individu. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Trappes.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
MWC 2018 : une vidéo dévoile par erreur le Samsung Galaxy S9 avant l'heure

Le voile est désormais levé sur la quasi-totalité des caractéristiques du Galaxy S9. Samsung a mis en ligne par erreur une vidéo promotionnelle destinée aux professionnels, samedi 24 février, moins de 24 heures avant la présentation officielle de son nouveau smartphone, organisée ce dimanche 25 février à Barcelone, la veille de l'ouverture au public du Mobile World Congress. Rapidement supprimée, la vidéo a été récupérée et publiée sur YouTube par le site SlashLeaks.


Le clip d'une durée de trois minutes montre le smartphone sous toutes les coutures. Il s'attarde particulièrement sur les solutions professionnelles. Il passe ainsi en revue le nouveau Dex, le boîtier permettant de faire du S9 un PC, la réalité augmentée et le nouveau système de reconnaissance faciale, qui mêle scanner d'iris et balayage du visage. 

La photographie est quasiment éludée par cette vidéo dédiée au monde de l'entreprise. Le capteur photo à ouverture variable devrait cependant être la principale innovation du S9 pour le grand public. Une version Android des Animojis d'Apple et un processeur plus puissant sont également attendus.

Rendez-vous à partir de 18 heures sur RTL Futur et sur Twitter pour suivre la conférence de présentation du Galaxy S9.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Météo : trois départements placés en vigilance orange neige et verglas

Le grand froid s'abat sur la France. Ce dimanche 25 février, Météo France a placé trois département du sud-est de la France en vigilance orange. Il s'agit des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes-de-Haute-Provence. L'alerte prendra effet à compter de lundi 26 février à minuit et courra jusqu'à 18 heures, le même jour.

Une vigilance jaune au grand froid est concerne également une large partie du pays. Météo France recommande aux populations des départements concernés par la vigilance neige et verglas de redoubler de prudence dans leurs déplacements, voire de les différer s'ils ne sont pas indispensables.

"Respectez les restrictions de circulation et déviations. Prévoyez un équipement minimum en cas d'immobilisation prolongée", recommande l'institut météorologique. La sensation de froid devrait également être accentuée par un vent fort qui parcourra le pays sur l'axe nord-est.

Météo France conseille aussi d'installer les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments, pour que les conditions de sécurité soient les plus optimales possibles.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Bio : "Dans les œufs contaminés au fipronil cet été, il y avait des œufs bio", dit Travert
Le Grand Jury de Stéphane Travert

Stéphane Travert estime que c'est aux régions de verser ou non d'aides au maintien dans l'agriculture bio. Le ministre de l'Agriculture précise qu'il ne faut pas "stigmatiser ceux qui ne sont pas en bio". Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, il a ajouté que "les œufs au fripronil cet été que nous avons trouvé, il y avait des œufs bio dedans. Aujourd'hui, ce dont nous avons besoin, c'est de savoir quelle est l'origine des produits que nous consommons sur la viande et les légumes".

En août dernier, l'affaire des œufs contaminés au fipronil avait touché toute l'Europe. "Au total quinze pays de l'Union européenne, de la France à la Roumanie, en passant par l'Allemagne et la Suède, ont été touchés par la présence de cet insecticide dans des œufs. Le fipronil, pourtant interdit chez des animaux destinés à la consommation, a été retrouvé dans un produit antiparasitaire 'falsifié', le DEGA 16, utilisé dans plusieurs élevages de volailles aux Pays-Bas et en Belgique", détaillait France info.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Loi alimentation : "Je vais utiliser les ordonnances", annonce Travert sur RTL
Le Grand Jury de Stéphane Travert

Que pense Stéphane Travert de l'utilisation des ordonnances par le gouvernement ? "Les ordonnances, je vais les utiliser dans mon projet de loi alimentation pour ce qui concerne, par exemple, le seuil de revente à perte. On nous parle de l'urgence agricole, les ordonnances, ça nous permet d'aller vite. Pendant que nous les utilisons, nous avons aussi un temps qui nous permet de débattre", a répondu Stéphane Travert lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 25 février. 

Le ministre de l'Agriculture rappelle qu'Emmanuel Macron s'est engagé sur des résultats dès le début du quinquennat. "Il faut que les Français voient les résultats rapidement", indique-t-il avant de rappeler qu'il y a "des parlementaires qui vont pouvoir travailler sur le contenu de ces ordonnances. Ils ne se sentent ni bafoués, ni muselés dans leurs interventions".

Lors des États généraux de l'alimentation, le gouvernement avait annoncé une loi censée leur garantir une meilleure rémunération de la production des agriculteurs, en septembre. "La grande distribution n'a pas joué le jeu dans les négociations commerciales annuelles avec les producteurs, qui s'achèvent pendant le salon", rappelle l'AFP.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Yvelines : les commerçants de la ville d'Issou, cible de canulars, sont à bout
Issou, le village français victime de harcèlement

La petite blague a assez duré. La petite commune d'Issou, dans les Yvelines, est la cible de blagues et de moqueries au quotidien. La mairie, les commerçants et les habitants du village ont décidé de porter plainte collectivement, pour interpeller le procureur de la République. Tout est parti d'une vidéo, postée il y a deux ans, devenue virale sur internet (à partir de 4 minutes 35 secondes).

Dans cette vidéo, un acteur espagnol est pris d’un énorme fou rire. À un moment donné, les internautes croient entendre "Issou" (Jesus en réalité, le nom du présentateur) dans la vidéo, entre deux éclats de rire. Un gloussement semblable au nom de la ville. Difficile de comprendre pourquoi mais, en quelques heures, le délire collectif commence. Sur Google, les internautes se moquent des habitants de la ville.

"On se fait harceler, ni plus ni moins, par des personnes qui s'amusent", explique Jessica, gérante d'un institut d’esthétique à Issou. Les plaisantins changent le nom des rues, mettent des noms en espagnol pour faire référence à la fameuse vidéo. Puis les choses vont encore plus loin : ils modifient noms et horaires des commerces sur Google. 

Plusieurs plaintes déposées, en vain

"Ils ont marqué que la toiletteuse était définitivement fermée. Elle s'en est rendu compte deux mois après, ça porte préjudice", raconte Jessica, dont le nom a été modifié deux fois. "Il y a une dame dont ils ont indiqué que la maison était un restaurant et qu'il s'appelait 'La Soupe au fion'", poursuit la commerçante.

Mais les commerçants ne peuvent rien y faire. Tous les jours, leur calvaire recommence. Jessica voudrait interpeller directement Google, qui ne fait rien pour les aider. Plusieurs plaintes individuelles ont déjà été déposées, mais aucune n’a été concluante. Aujourd’hui, une trentaine d’habitants d’Issou se rassemblent pour envoyer une plainte collective au procureur de la République.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Sur RTL, Travert demande à Lactalis de publier "tous ses comptes"
Le Grand Jury de Stéphane Travert

Le géant du lait Lactalis a déposé la semaine dernière les comptes de plusieurs dizaines de ses sociétés au tribunal de commerce de Laval, lundi 19 février. Les comptes publiés concernent notamment les sociétés Lactalis Services Management, Lactalis Investissements ou Lactalis Logistique, selon les annonces parues mercredi 14 février au bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (Bodacc), révélées par le quotidien Ouest-France

Plusieurs dizaines de comptes annuels de diverses sociétés ont été ainsi déposés, dont les plus récents portent sur l'exercice 2016. Les comptes consolidés du groupe restent cependant inaccessibles. 

Au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI Stéphane Travert estime que Lactalis doit "se mettre en conformité avec la loi Sapin II. Il faut publier vos comptes. J'apprécie le fait qu'une partie ait été déposée auprès du tribunal de commerce, mais il faut aller plus loin. Et là dessus, nous ne lâcherons et ne céderons rien".

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------
Contrairement à Hulot, Travert nie toutes "frictions" sur le glyphosate
Le Grand Jury de Stéphane Travert

Le glyphosate continue de semer la discorde dans les rangs du gouvernement. En particulier entre Nicolas Hulot, le ministre de l'Écologie, et Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture.


Ce dimanche 25 février, dans Le Journal du DimancheNicolas Hulot a indiqué : "Je ne suis pas buté et personne ne doit être enfermé dans une impasse : si dans un secteur particulier ou une zone géographique, certains agriculteurs ne sont pas prêts en trois ans, on envisagera des exceptions". Il ajoute aussi : "Mais si on arrive à se passer du glyphosate à 95%, on aura réussi".

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 25 février, Stéphane Travert a assuré : "Nous sommes dans une cohérence totale. Aujourd'hui, le président de la République avait dit que la France doit être devant sur ce chemin (...) J'ai toujours parlé d'une trajectoire d'accompagnement des agriculteurs. Il faut travailler sur ces changements de pratique. Le président de la République a été clair : tant qu'il n'y aura pas de substitution (au glyphosate, ndlr), il n'y aurait pas d'interdiction".

En réponse aux propos tenus par le ministre de l'Écologie, il précise qu'"il faut arrêter d'opposer l'écologie et l'agriculture (...) Il peut y avoir de temps en temps des points de vue qui divergent - je ne parle pas 'friction' - mais ils sont réglés en interministérialité". Nicolas Hulot a précisé qu'il ne se rendrait pas au Salon de l'Agriculture, mais cela n'a pas empêché Stéphane Travert de l'inviter.

La rédaction vous recommande

-----------------------------------------------------