Titre

A la une Economie France Informatique International Loisirs Médias Sciences Société Sport



Les Echos - Economie France

Toute l'info économique, financière et boursière sur la France

Les allocations-chômage de nombreux cadres baisseront au bout de six mois
Les cadres dont le salaire mensuel brut est supérieur à 4.500 euros bruts verront leur allocation-chômage baisser de 30 % au bout de six mois, ont annoncé ce mardi le chef du gouvernement, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Sauf les plus de 57 ans. Au total, 80.000 personnes sont potentiellement concernées.
-----------------------------------------------------
Assurance-chômage : les syndicats en « colère » contre une « réforme injuste »
Les leaders syndicaux ont vivement critiqué les mesures réformant l'assurance-chômage dévoilées ce mardi matin par le gouvernement. Le Medef estime que le bonus-malus sera au mieux « inefficace ».
-----------------------------------------------------
Assurance-chômage : les mesures chocs annoncées par Philippe et Pénicaud
Conditions d'accès durcies, dégressivité pour les cadres, bonus-malus sur les contrats courts mais aussi renforcement des moyens de Pôle emploi… Edouard Philippe et Muriel Pénicaud ont présenté ce matin les choix du gouvernement pour réformer l'assurance-chômage. Le gouvernement vise jusqu'à 250.000 chômeurs en moins d'ici fin 2021 et 3,4 milliards d'euros d'économies.
-----------------------------------------------------
Marc Ferracci, le Monsieur bonus-malus sur les contrats courts
Membre de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron puis conseiller de l'actuelle ministre du Travail, l'économiste Marc Ferracci bataille depuis longtemps pour l'instauration d'un mécanisme responsabilisant les employeurs qui abusent des contrats de courte durée. Le système retenu par le gouvernement n'est pas l'exact dispositif qu'il défendait au départ, mais son obstination à imposer une forme de bonus-malus a fini par payer.
-----------------------------------------------------
Le dialogue social à la peine
Assurance-chômage, travailleurs des plates-formes Internet… Sur plusieurs dossiers, l'exécutif s'est affranchi des modalités habituelles de la concertation. Les syndicats peinent à trouver le mode d'emploi pour « survivre en Macronie ».
-----------------------------------------------------
Bonus-malus sur les contrats courts : la bataille perdue du patronat
Depuis la gestation du projet de bonus-malus pour réduire le recours aux contrats de courte durée, le patronat n'a eu de cesse de s'opposer à cette réforme avec l'espoir qu'elle serait abandonnée. Même si quelques secteurs seulement seront en réalité concernés, sa position reste toujours aussi critique.
-----------------------------------------------------
Assurance-chômage : le gouvernement choisit de frapper fort
Conditions d'accès durcies, dégressivité, bonus-malus mais aussi renforcement des effectifs de Pôle emploi : la réforme que dévoilent Edouard Philippe et Muriel Pénicaud ce mardi devant les partenaires sociaux s'annonce explosive. Au-delà de son contenu, la réforme revêt une double portée politique : c'est la première depuis le discours de politique générale du Premier ministre et elle clôt le volet « sécurisation » du marché du travail.
-----------------------------------------------------
Contrats courts : la parole aux « accusés »
Sept embauches sur dix sont des CDD de moins d'un mois.Après des mois de discussions, le gouvernement annonce  ce mardi l'instauration d'un bonus-malus sur les cotisations chômage des employeurs ayant recours aux contrats courts. « Les Echos » ont interrogé quatre patrons des secteurs les plus concernés. 
-----------------------------------------------------
Acte II du quinquennat : la CFDT et les associations maintiennent la pression
Les organisations qui ont signé le « pacte du pouvoir de vivre » il y a deux mois et demi avec le syndicat réformiste ont présenté ce lundi huit mesures « très concrètes » qu'elles souhaiteraient voir reprises par le gouvernement.
-----------------------------------------------------
Reste à charge zéro : 15.000 personnes ont profité des baisses de prix sur les prothèses auditives
Les premières mesures de la réforme « 100 % santé » ont bénéficié au premier trimestre à « 15.000 assurés », qui ont profité de prix plafonnés et de meilleurs remboursements sur leurs prothèses auditives, a indiqué ce lundi le ministère de la Santé.
-----------------------------------------------------

3.85.10.62